Ramadan : à vos marques, prêts ? Partez !

Publié le par Marinchen

Le Ramadan, période de jeûne très importante pour les Musulmans a commencé ce mercredi matin. Au Niger, pays musulman à 95% il est tout simplement impossible d’ignorer cette pratique. Déjà durant le week-end, le centre-ville a singulièrement changé d’ambiance. Les rues commerçantes se sont remplies de Nigériens pressés, de taxis attendant leur chargement, de femmes imposantes suivies d’une ribambelle d’enfants porteurs. Niamey pris par une fièvre folle : la préparation du Carême. On entasse les sacs de riz, les sacs de haricots, la viande, les épices. On se presse pour acheter en gros afin de faire des réserves pour le mois à venir. On m’explique que pendant cette période, les commerçants en profitent pour spéculer et faire monter les prix au Petit Marché (le principal marché de produits alimentaires de Niamey, l’autre marché vendant des articles manufacturés est nommé de façon très originale Grand Marché). Fins capitalistes, ils savent bien que les gens cuisinent et mangent beaucoup plus pendant le Ramadan que d’ordinaire. Dans les foyers, les femmes sont aux fourneaux toute la journée et préparent des tables remplies de nourriture pour le soir. Au coucher du soleil, entre 18 et 19h se fête la rupture. On mange alors des dattes avec une boisson tout comme le Prophète l’aurait fait en son temps.

Au centre de recherches, me voilà bien seule pour manger le midi. Je vais chez la Malienne du coin de la rue qui cuisine à merveille : riz aux légumes, brochettes et aloko (morceaux frits de banane plantain). Miam miam. Finalement le Ramadan m’arrange, je suis servie au moins 5 fois plus vite que d’habitude et on a la place pour s’asseoir ! Quelques personnes mangent aussi, chrétiens, étrangers, musulmans qui n’observent pas le Carême ? En rentrant au centre mes collègues m’abordent en souriant « Marine on espère que tu fais le Carême avec nous quand même, ce serait vraiment une belle preuve d’amitié ! » J’éclate de rire en leur disant que je les soutiens moralement mais que vraiment je ne suis pas capable de jeûner, et encore moins sous le climat nigérien (même si il fait actuellement frais, la pluie tombant pratiquement tous les jours sur la capitale). Mais que j’ai bien pensé à eux en dégustant la viande grillée. Ils me chassent du bureau avec de grands rires.

Mon pauvre collocataire n’a pas de chance : non seulement je ne jeûne pas mais en plus je passe de plus en plus de soirées avec ma troupe de chinois qui sont à des années lumière du Ramadan. Table tournante à la chinoise avec une incroyable composition de plats : couleurs et odeurs sont en fête à Enitex ! Tofu excellent, pommes de terres en lamelles, capitaine (poisson du fleuve Niger) en sauce rouge, pigeons grillés, beignets de crevettes, bœuf sauce soja, algues en salade. Bref un festin comme à chaque repas chinois que je fais au Niger. Je sais désormais manier les baguettes chinoises presque sans faute et trinquer à l’alcool de riz (avec modération évidemment !) en disant « Campé » ou en faisant rire l’assemblée avec mon « Tchin-Tchin » français. Hier soir nous avons fêté l’anniversaire du docteur Jiang, alors le repas a été entrecoupé de toasts successifs en l’honneur de telle personne, de Shanghaï, de Pékin, de telle province, de telle date. Des fois en rentrant à la maison, j’ai l’impression d’être schizophrène, d’être à la fois en terrain de recherche en Chine et au Niger. Etrange sentiment mais je crois que ça veut dire que mon sujet de recherche commence à m’habiter pour de bon.

Le Ramadan va durer 30 jours, jusqu’au 9 Septembre prochain. Il est déjà prévu que j’aille, un de ces soirs fêter la rupture avec la famille d’un ami. Ce matin, en allumant la radio, je suis tombée sur les récitations chantées du Coran. C’était tellement reposant comme chant que j’ai pris mon petit-déjeuner sur ces airs religieux. Qu'on ne me dise pas que je n'y mets pas du mien!

Commenter cet article

Georges 23/08/2010 16:26


Quel courage pour entreprendre ces voyages!!Tu vas avoir moult souvenirs
de ce séjour:c'est merveilleux!Mais nous trouvons que la bouffe tient une
grande place dans tes préoccupations!Attention à garder ta ligne si parfaite.
Bon courage pour la suite. Michèle et Georges


pascale 14/08/2010 18:51


6000 petits chinois et moi et moi et moi.... il doit bien y avoir qq musulmans sur le nombre...tu as le temps de travailler entre les repas? bises