Etranger qui es-tu?

Publié le par Marinchen

Généralement les Bancs sont appelés Annassara ici au Niger. Il me semble que c'est un mot haoussa qui illustre une certaine aisance matérielle. Du coup dans la rue on se fait régulièrement interpeler par ce surnom, comme on dit muzungu en swahili, faranji en amharique etc.

  

Et pourtant ce matin, en passant dans un quartier près du fleuve Niger en taxi, un enfant a couru vers moi en criant "Chinois" ! Moment d'émotion pour la chercheuse en sciences sociales sur la présence chinoise que je suis actuellement. Et l'autre passager de se retourner vers moi en riant: "Il faut l'excuser, il y a beaucoup de chinois dans cette zone avec l'usine de pagnes et le chantier du pont."

 

En discutant un peu il évoque le chiffre de 6000 personnes chinoises au Niger. Un diplomate européen que j'avais rencontré quelques jours avant avait fait le même pronostic alors que jusqu'à maintenant j'entendais parler de 3000 personnesa u grand maximum. Ca reste bien entendu à vérifier (mais comment vue la difficulté d'accéder à ce genre d'information?) mais cela ferait des Chinois la première communauté expatriée au Niger, bien avant les Français qui sont déjà bien plus nombreux (autour de 1500) que les autres Européens.

Commenter cet article